Apprendre la calligraphie

Vous êtes passionné de calligraphie ? Moi aussi !
Je vous invite à découvrir cet univers et plus particulièrement ce qu’est la calligraphie et ce qu’elle n’est pas… Cette article vous permettra de distinguer la calligraphie du lettrage ou de la belle écriture.
Vous y trouverez également de nombreux exemples de belles calligraphies.
Bonne lecture sur stylo plume !

La calligraphie définition

Tout le monde a déjà entendu parler de la calligraphie… que ce soit la calligraphie asiatique, arabe ou latine.

Nous avons déjà tous vu des exemples de calligraphies avec ces lettres habillements tracées et respectant des proportions, un sens de l’harmonie précis.

Mais pourtant, si je vous demandais de définir ce qu’est la calligraphie… peu d’entre-nous serait capable de le faire.

Cet article, je l’écris car je souhaite donner une nouvelle direction à mon blog. Il me parait assez claire que le sujet de la calligraphie, une de mes passions, a beaucoup de potentiel.

C’est un art que je pratique en amateur et je souhaite le partager avec vos, lecteurs.

Mais revenons au sujet principal… la définition de la calligraphie.

Définition de la calligraphie – Image issue de PIXABAY

Qu’est-ce que la calligraphie ?

Premier réflexe… allons voir Wikipédia…

 « La calligraphie est, étymologiquement, la belle écriture, l’art de bien former les caractères d’écriture manuscrite. Ce mot provient des radicaux du grec ancien κάλλος (kállos, « beau ») et γραφεĩν (grapheîn, « écrire »).

Vous l’avez compris… cet art peut se définir comme la recherche de la belle écriture et du soin apporté aux formes des lettres, des mots ainsi qu’à l’ensemble d’un texte. 

Mais il s’agit ici d’une approche très occidentale de la calligraphie !

Dans les pays asiatiques, celle-ci prend une toute autre dimension.

En effet, la calligraphie y tient une place primordiale. Son apprentissage est une des bases de l’éducation depuis des centaines d’années et sa pratique très courante.

Les japonais ont même élevé la calligraphie à un niveau « philosophique » avec le shodo : « calligraphie » en japonais.

Mais la vraie définition est plus large et fait référence à la « voie de l’écrit » qui rappelle ainsi les voies bouddhiques. Ce concept dépasse la recherche de l’esthétisme et s’apparente à une recherche plus spirituelle.

Bien que le lien entre calligraphie et pratique plus  spirituelle est très intéressant, je vous propose pour l’instant de vous concentrer sur la définition occidentale de la calligraphie.

Le très bon blog calligraphy-skills.com nous en fait une description que je trouve très juste :

https://www.calligraphy-skills.com/what-is-calligraphy.html

« La calligraphie est plus qu’une «belle écriture manuscrite» ou des «techniques de lettrage ornées». La calligraphie est l’art de former de beaux symboles à la main et de bien les organiser. C’est un ensemble de compétences et de techniques pour positionner et inscrire les mots afin qu’ils montrent l’intégrité, l’harmonie, une sorte d’ascendance, un rythme et un feu créatif. 

L’harmonie décrit une relation agréable entre différents les éléments visuels de la calligraphie : lettre, lettres, mots, tout le texte et l’espace environnant.

L’ascendance fait référence à l’héritage des formes de lettres, des matériaux et des techniques utilisés par les calligraphes.

Le rythme signifie la répétition délibérée et la variation des marques et des espaces par le calligraphe pour créer des sentiments de motif et d’emphase lorsque vous regardez l’œuvre.

Le feu créatif est la vie légèrement mystérieuse et l’individualité de toute œuvre d’art. C’est la partie qui vous appartient. 

Vous pourriez également dire que la lecture de la calligraphie est le plus proche de l’écoute de la musique avec vos yeux. »

Le blog anglophone insiste également sur ce que la calligraphie n’est pas… levant ainsi une certaine confusion courante chez les débutants en calligraphies.

Ce que la calligraphie n’est pas…

La calligraphie ne se résume pour à un texte orné

Il est vrai que les textes calligraphiés sont très souvent décorés : dorés, colorés, montrant des motifs, et fioritures complexes. Mais la calligraphie est plus le symbole que l’ornement.

La calligraphie non décorée doit être belle par elle-même sans ornement additionnel.

Regardez la calligraphie  japonaise, elle se démarque par sa simplicité et sa précision… pas par des  fioritures ou des encres dorées.

Cette confusion nous vient tout droit du moyen-âge ou les moines copistes maitres dans l’art de la calligraphie et de l’enluminure produisaient des œuvres magnifiques servant à assoir le prestige de  l’église.

Serait-ce alors une belle écriture ?

Non. Bien que  la définition grecque vue ci-dessus fait référence à cette beauté de l’écrit, comme nous l’avons dit plus haut, la calligraphie dépasse ce concept.

Certes, la dérivation grecque de «calligraphie» se traduit simplement par «belle écriture».

Mais le mot a pris un sens plus large.

Les premiers objectifs de l’écriture manuscrite sont d’être écrits rapidement et facilement et d’être lus avec précision. La beauté, la personnalité et l’impact artistique ne sont pas aussi importants dans l’écriture que la clarté et la rapidité.

La calligraphie se définit comme un art. Elle recherche à provoquer une réaction qui dépasse le sens du beau et la simple apparence artistique.

Elle se distingue d’une « belle écriture manuscrite » qui ne vise qu’à être lue.

Alors la calligraphie est synonyme de lettrage ?

Et bien, non plus…

Le lettrage est un sujet plus vaste que la calligraphie. Il y a chevauchement entre la calligraphie et le lettrage. Mais leurs objectifs ne sont pas les mêmes.

Le lettrage fait référence à l’écriture et à l’utilisation des lettres pour véhiculer du sens. Il inclut donc la typographie, l’écriture de signes, le graffiti, le graphisme et bien d’autres disciplines.

L’enjeu du lettrage sera plus de jouer sur la composition de mots ou de phrases en mélangeant plusieurs styles.

Oui, la calligraphie utilise les lettres donc est une forme de lettrage à la main. Mais le lettrage et la calligraphie sont encore des disciplines différentes.

Ici aussi, le lettrage recherche le beau mais pas forcement le côté artistique visé par la calligraphie.

Preuve que l’on parle de deux disciplines différentes, la calligraphie japonaise n’utilise même pas un alphabet au sens occidental du terme.

Est-ce une écriture ancestrale ?

Non… ce n’est pas des hiéroglyphe 😉

Il est vrai que les calligraphes sont une part importante de l’histoire de l’écriture et sont issues d’un ancien héritage créatif.

Imiter les anciennes écritures est un moyen certain de travailler sa main et son œil. Il s’agit d’une bonne voie pour maitriser des écritures manuscrites du plus bel effet.

Mais, comme dit plus haut, la calligraphie est un art et dépasse le « beau »… ce n’est pas, ici non plus, l’objectif ultime du calligraphe qui reste véhiculer une émotion.

Serait-ce l’utilisation de polices diverses ?

Pas encore…

La calligraphie ne se résume pas aux polices de caractères. Ici nous sommes plus dans le lettrage à la machine à la ma presse à imprimer.

Il est vrai que les calligraphes conçoivent des polices… un peu comme les calligraphes font du lettrage ou de la typographie.

L’avènement de la typographie et des polices de caractère est étroitement lié au moyen technique actuel. Bien que la calligraphie utilise parfois ces outils, il fat se rappeler que l’on parle d’un art ancestral.

Le «feu» ou «l’âme» est propre à chaque calligraphe et ne se traduit pas dans la forme de lettres normalisées et imprimée par une machine.

La calligraphie est-elle un synonyme de la typographie ?

Wikipédia nous dit que c’est “l’art et la manière de concevoir et de se servir de caractères dans un but esthétique et pratique.”

La typographie est une discipline visant à créer un alphabet entier grâce à une technologie particulière : informatique, imprimerie…).

La calligraphie est-elle un talent ?

La calligraphie n’est pas un talent naturel.

Il faut de la patience, du temps et de l’entrainement pour perfectionner ses compétences.

En tant que débutant en calligraphie, le chemin est long pour devenir un maitre dans cet art magnifique mais tout un chacun peut apprendre à maitriser cette discipline à force  de  patience.

Que disent les experts sur la calligraphie ?

Pour reprendre quelques définitions de la calligraphie et commentaires de calligraphes renommés (voir le site calligraphy-skills.com pour la version anglaise :

Le Shorter Oxford English Dictionary définit la calligraphie comme :

1. Belle écriture manuscrite ; écriture élégante. (Début du XVIIe siècle.)

 2. Style d’écriture manuscrite, calligraphie en général. (Milieu du XVIIe siècle.)

 3. En peinture, etc.: beauté de la ligne; (élégant) pinceau. (Début du XXe siècle.) (Le mot vient de kallos, grec, signifiant «beauté» et -graphie, «un style de méthode ou d’écriture, de dessin, etc.» qui à son tour vient du graphe, grec, signifiant «dessin, écriture».)

Ce qui est très restreint comme définition…

Pour la calligraphie de niveau mondiale Michelle P. Brown dans Understanding Illuminated Manuscripts: A Guide to Technical Terms   :

« La calligraphie est un scénario qui présente un art et une qualité esthétique exceptionnels et souvent conscients de soi dans la conception et l’exécution. “

Pour Vance Studley auteur de Calligraphie pour gaucher, une définition plus pratique de  la calligraphie serait :

« Cette compétence implique le toucher, la pression, le mouvement de la main, l’unité et cette qualité »

« De bonnes proportions pour les lettres sont essentielles » – Diana Hardy Wilson) « 

« Fondamentalement, la forme et la forme d’une chose doivent découler directement des outils et des matériaux utilisés pour la fabriquer. » – D. Harris

« La calligraphie peut être apprise par les élèves qui comprennent la structure des formes de lettres et tentent de créer des lettres eux-mêmes. » – A. Trudgill.

« la fabrication de belles formes de lettres et organiser ces lettres en relations visuellement harmonieuses » – A. Furber, Layout

« La compétence d’un calligraphe ne peut jamais être jugée sur la base de lettres individuelles, tout comme la musicalité ne peut être entendue dans des notes uniques. Un sens complet de la vision et de la maîtrise du médium d’un individu provient des relations créées entre de nombreux éléments. » – E. Clayton

« La conception calligraphique est … principalement ou entièrement concernée par la disposition visuelle des mots. » – Diana Hardy Wilson.

« Les formes de lettres traditionnelles sont le résultat de l’utilisation d’outils traditionnels. Les marques sont faites par des outils portatifs et non par des machines – A. Trudgill,

« Par calligraphie ou calligraphie, j’entendrai à travers l’influence de la plume formelle à large pointe. » – T. Perkins

« Il n’est pas facile d’acquérir des techniques pratiques à partir du seul mot écrit … Il n’y a pas de substitut pour couper une plume, étirer et monter du vélin, poser une feuille d’or ou affûter une plume en métal. » – H. Child.

« Je pense que la calligraphie n’est pas seulement une question de technique et de compétences, mais aussi une question spirituelle. Cela m’aide à inventer une autre réalité. » – C. Dieterich,

« Tant dans l’écriture que dans la musique, le rythme est l’élément le plus marquant. C’est le rythme qui donne à la calligraphie le souffle de l’individu. » – G.Pott,

« La calligraphie est l’art d’écrire magnifiquement. C’est la lettre écrite, modelée par son concept de grâce ultime et d’équilibre parfait, une expression artistique personnelle aussi unique que les lignes du bout des doigts avec lesquelles on tient le stylo. Elle place son âme à la pointe du stylo à la vue de tous.  » – M. Drogin.


Quels sont les outils utilisés en calligraphie ?

Vous l’avez compris, nous parlons d’un art de l’écriture manuscrite. Tous les outils supportant ce type d’écriture peuvent être utilisés pour réaliser de la calligraphie.

Nous pouvons remonter aux outils ancestraux tel que la plume d’oie ou les calames (roseau taillé) mais personnellement, je m’essaie à pratique la calligraphie à la « plume moderne ». Nous pouvons ainsi utiliser un porte-plume droit (dip pen) ou oblique (pen holder) d’inclinaison différente. Chaque plume aura son caractère et donnera un résultat d’écriture qui lui est propre.  Bien évidemment, cette plume pourra être utilisé avec différents types d’encre ou même de l’aquarelle ou de la gouache.

Vous l’aurez compris, je m’essaie plus particulièrement à la calligraphie au stylo-plume (Fountain pen).

Vous pourrez aussi réaliser vos calligraphies à l’aide d’un feutre pinceaux (Brush lettering). La pression appliqué sur l’outil permettra divers effets et il sera possible d’associer des feutres  de couleurs  différents pour avoir  un effet « mélangé » (blending).

On trouvera également des calligraphies à la craie sur tableau noir appelé également « Chalk lettering »

Quel est le plus célèbre calligraphe ?

Le calligraphe chinois le plus célèbre de tous les temps est de cette époque – Wang Xizhi (王羲之, 303–361). Son fils Wang Xianzhi (王獻 之, 344–386) et son neveu Wang Xun (王 珣, 350–401) étaient également des calligraphes très notables.



Les divers types de calligraphes

Il existe de nombreuses formes de calligraphie…

Classique, moderne, latine, arabe, japonaise…

La classique regroupe les calligraphie « historique » propre à l’occident. Elle insiste sur la forme de la lettre (le ductus) et l’orientation de la plume.

On y retrouve les écritures gothiques, les romaines (avec comme exemple Rustica) et des plus moderne comme Copperplate.

La calligraphie moderne est un style plus personnel qui vise à s’affranchir des règles. Nourrit par un besoin de liberté propre à notre époque, cette discipline s’approche encore plus de l’idéal artistique qui vise la création d’une émotion.

L’artiste développe son style propre et dynamique à travers son geste.

J’aborderai plus en détail les différents types de calligraphie dans un futur article.

Styloplume s’oriente dans l’art de la calligraphie

Vous l’avez compris, je souhaite donner une orientation plus artistique à ce blog en changeant son positionnement vers la calligraphie.

Je suis passionné par l’outil – le stylo plume, mais plus encore par son usage, que ce soit l’écriture ou la calligraphie.

Même si certains pourront dirent que cette passion pour le manuscrit est un peu désuète à notre ère de l’information et du tout écran, je pense que l’écriture manuscrite aura toujours sa place dans notre société.

Il faut encore une fois regarder vers le Japon. L’alliance du moderne et de l’antique est possible. Le respect de sa culture et le mouvement vers la modernité sont les garants d’un monde en équilibre.

Merci pour votre lecture et à bientôt sur votre site stylo plume !

Stylo plume de luxe et la calligraphie – Image Pixabay

Pour terminer, une petite vidéo compilation de style de calligraphie.

Compilation de vidéo de calligraphie

Auteur : Stylo de luxe

Bonjour, je suis un passionné d'écriture et plus particulièrement de calligraphie et de stylo-plume. N'hésitez pas à venir discuter...

Une réflexion sur « Apprendre la calligraphie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s